Botswana - Mali
Mondial 2018 : Le Mali avec Diabaté et Samassa
Alain Giresse a fait appel à 23 joueurs pour la double confrontation qui va opposer le Mali au Botswana dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018. Les Bordelais Cheick Diabaté et Abdou Traoré sont de retour en même temps que le gardien Mamadou Samassa.

Alain Giresse mise sur la continuité. Mardi, le sélectionneur du Mali a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour la double confrontation contre le Botswana dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018 (match aller le 14 novembre à Francistown, retour le 17 novembre à Bamako). Le technicien français a majoritairement reconduit le groupe large vainqueur du Burkina Faso en amical le mois dernier (4-1).

On notera les retours de Cheick Diabaté, enfin rétabli et qui n’a plus joué avec les Aigles depuis près d’un an, d’Abdou Traoré et de Sambou Yatabaré. Mamadou Samassa, qui a récemment été aligné en Coupe de la Ligue avec Guingamp, vient pour compenser la non-convocation du jeune Djigui Diarra, laissé à disposition de la sélection des locaux et des U23. Adama Traoré (blessé), Drissa Diakité, Mana Dembelé (blessé) et Cheick Fantamadi Diarra sont absents, tout comme Seydou Keita, blessé et en retrait de la sélection mais qui aurait pu revenir pour cette confrontation à élimination directe.

Vol spécial

"Il y a déjà une base. Le match contre le Burkina Faso qui s’est bien déroulé nous a servi", note Alain Giresse en conférence de presse dans des propos rapportés par L’Essor. "Depuis plusieurs matches, la sélection tourne autour d’un groupe. On s’appuie sur des joueurs qui prennent l’habitude et leurs marques dans l’équipe".

Les Aigles doivent se regrouper à partir de lundi 9 novembre à Johannesburg en Afrique du Sud, avant de rallier le Botswana le jeudi 12. A l’issue du match aller, les Aigles regagneront Bamako par vol spécial afin d’optimiser leur récupération en vue de la manche retour. Une façon de monter que les soucis d’intendance appartiennent désormais au passé. Le mois dernier, pour ces raisons notamment, les joueurs avaient menacer de boycotter le match contre le Burkina Faso. "Ce sont des matches à élimination directe et ils se jouent dans un temps limité. Il fallait mettre en place une bonne organisation pour permettre à l’équipe de revenir vite au pays pour la manche retour", explique Alain Giresse. Aux Aigles d’en tirer profit.

- La sélection du Mali :

Gardiens : Soumaïla Diakité (Esteghlial/Iran), Oumar Sissoko (Orléans/France), Mamadou Samassa (Guingamp/France)

Défenseurs : Hamari Traoré (Reims/France), Ousmane Coulibaly (Platanias/Grèce), Molla Wagué (Udinese/Italie), Salif Coulibaly (TP Mazembe/RDC), Ousseyni Cissé (Rayo Vallecano/Espagne), Adama Tamboura (Hobro/Danemark), Youssouf Koné (Lille/France)

Milieux de terrain : Mamoutou N’Diaye (Anvers/Belgique), Tongo Ahmed Doumbia (Toulouse/France), Abdou Traoré (Bordeaux/France), Samba Sow (Kayserispor/Turquie), Birama Touré (Nantes/France), Yacouba Sylla (Rennes/France), Sambou Yatabaré (Standard/Belgique), Bakary Sako (Crystal Palace/Angleterre)

Attaquants : Moussa Marega (Maritimo Funchal/Portugal), Abdoulaye Diaby (FC Bruges/Belgique), Modibo Maïga (El Nasr Riyad/Arabie Saoudite), Mustapha Yatabaré (Montpellier/France), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux/France)


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Botswana




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche