Maroc - Vidéos
Mondial 2018 : le Maroc en plein cauchemar
Opposé à l’adversaire présenté comme le plus faible de son groupe, le Maroc s’est incliné sur le fil face à l’Iran (0-1) ce vendredi pour son entrée en Coupe du monde. Malgré sa nette domination, la bande à Hervé Renard plie sur un CSC largement évitable de Bouhaddouz à la 95e minute. Un résultat qui plombe déjà les chances des Lions de l’Atlas...

De retour en Coupe du monde après 20 ans d’absence, le Maroc a vécu des retrouvailles cauchemardesques ce vendredi en s’inclinant 1-0 contre l’Iran à Saint-Pétersbourg dans les dernières minutes d’un match pourtant largement dominé. Punis pour leur manque d’efficacité, les Lions de l’Atlas devront désormais décrocher deux exploits contre le Portugal le 20 juin puis l’Espagne le 25 juin pour espérer rejoindre les 8es de finale...

Les hommes d’Hervé Renard mettaient une énorme pression d’entrée mais Ziyech manquait sa reprise en bonne position puis le joueur de l’Ajax, Belhanda et Benatia étaient mis en échec tour à tour sur une énorme triple occasion ! En dépit de leur domination presque sans partage, les hommes d’Hervé Renard manquaient de précision dans la zone de vérité face à une sélection perse qui se réveillait et qui commençait à porter le danger en contre.

Le Maroc a trop gâché

Du pied puis de la main, le gardien marocain Munir devait s’employer pour signer un double arrêt décisif et sauver les siens du hold-up avant la pause. Les Lions poussaient encore au retour des vestiaires mais cette fois sans se procurer de véritable occasion. La fatigue se faisait sentir de chaque côté et le rythme faiblissait progressivement, la sortie sur blessure de Nordin Ambrabat, sonné n’arrangeant rien. Ziyech avait bien la balle de match au bout du pied mais Beiranvand se détendait superbement pour repousser sa reprise…

Alors qu’elle passait les dernières minutes complètement repliée dans son camp, la Team melli assénait pourtant le coup de grâce au Maroc avec l’aide du malheureux Bouhaddouz qui trompait son propre gardien en se jetant de la tête sur un coup-franc (0-1, 90e+5). Un hold-up qui fait très mal aux Marocains en attendant le résultat de Portugal-Espagne, l’autre match de ce groupe B, dans la soirée. Après l’échec dans la course à l’organisation du Mondial 2026, le Royaume boucle vraiment une sale semaine…

- Les compositions de départ :

Maroc : Munir - N. Amrabat, Benatia (c), Saiss, Hakimi - El Ahmadi, Boussoufa - Ziyech, Belhanda, Harit – El Kaabi.

Iran : Beiranvand - Rezaeian, Pouraliganji, Cheshmi, Hajisafi - Shojaei (c), Ebrahimi, Amiri - Ansarifard, Jahanbakhsh, Azmoun.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Maroc

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche