Espagne - Maroc - Vidéos
Mondial 2018 : le Maroc sort la tête haute
Déjà éliminé du Mondial 2018, le Maroc est sorti par la grande porte en frôlant l’exploit contre une bien pâle Espagne ce lundi (2-2). Les Lions de l’Atlas ont été rattrapés dans le temps additionnel.

"On va jouer ce dernier match comme si on devait jouer notre qualification. Mon métier, c’est de faire en sorte de poser des problèmes à l’Espagne et rendre plus fier le peuple marocain." En prononçant ces propos dimanche, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, n’a pas menti ! Malgré leur non-qualification déjà entérinée et leur statut de premier éliminé du Mondial 2018, les Lions de l’Atlas sont tombés avec les honneurs en passant à deux doigts de faire chuter l’Espagne (2-2) ce lundi à Kaliningrad pour la dernière journée du groupe B.

Comme prévu, la Roja prenait le contrôle du ballon d’entrée en portant le jeu dans le camp marocain. Pourtant, tout basculait en faveur des Lions sur une invraisemblable mésentente entre Iniesta et Sergio Ramos. Boutaib en profitait pour s’emparer du ballon au milieu de terrain avant de débouler pour ajuster De Gea et placer le Maroc en tête (0-1, 14e) ! Très fébriles défensivement, les Espagnols se faisaient encore peur avec un gros oubli de marquage sur une touche. Boutaib filait à nouveau au but mais cette fois De Gea s’interposait.

A quelques minutes près...

Dominés dans le jeu, les Lions se faisaient rejoindre dans la foulée sur un but d’Isco à la conclusion d’un beau mouvement (1-1, 19e). Sous l’impulsion du duo Isco-Iniesta, les champions du monde 2010 accéléraient et la bande à Hervé Renard repoussait leurs assauts tant bien que mal, en démontrant parfois trop d’agressivité, à l’image de ces 4 cartons jaunes reçus en neuf minutes. Malgré une alerte devant le but de Munir avec un centre d’Iniesta non coupé par Diego Costa, les Marocains rentraient au vestiaire sur ce bon match nul, avant de revenir beaucoup plus motivés que leurs adversaires en seconde période. Ça chauffait dans la surface de De Gea, obligé de s’interposer du poing devant Boussoufa. Puis Nordin Amrabat décochait un missile qui s’en allait mourir sur l’équerre !

Dans ce match très vivant, la Roja se redonnait un peu d’air ensuite et Saiss sauvait une tête d’Isco sur sa ligne. Mais le Maroc n’avait pas dit son dernier mot face à des Ibères visiblement pas très impliqués. Sur un corner, En-Nesyri s’imposait dans les airs face à Sergio Ramos pour remettre les Lions en tête (1-2, 81e) ! Finalement, alors qu’ils pensaient tenir leur victoire, les Marocains pliaient sur le fil, sur une belle talonnade d’Aspas, validée après le recours à l’assistance vidéo (2-2, 90e+1). De quoi provoquer plusieurs minutes de tension avec des Lions pas loin de quitter le terrain pour protester. La partie allait finalement à son terme avec ce scénario cruel pour les Marocains qui ont tout donné et qui terminent derniers de leur poule sans avoir à rougir.

- Les compositions de départ :

Maroc : Munir - Dirar, Da Costa, Saiss, Hakimi - Belhanda, El Ahmadi, Boussoufa (c) - N. Amrabat, Boutaïb, Ziyech.

Espagne : De Gea - Carvajal, Ramos, Piqué, Jordi Alba - Thiago, Busquets, Iniesta - Silva, Diego Costa, Isco.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Espagne

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche