Maroc - Portugal
Mondial 2018 : Portugal-Maroc, l’avant-match
Sous pression après sa déconvenue contre l’Iran (0-1), le Maroc doit absolument réaliser un exploit face au Portugal ce mercredi (12h GMT) pour rester en vie dans ce Mondial 2018.

- L’enjeu

Le Maroc n’a pas le choix. Après leur sabordage contre l’Iran (0-1), les Lions de l’Atlas sont quasiment obligés de s’imposer face au Portugal ce mercredi au stade Loujniki de Moscou (12h GMT) pour entretenir l’espoir d’une qualification en 8e de finale. Contre le vainqueur de l’Euro 2016, la tâche s’annonce évidemment compliquée, surtout que Cristiano Ronaldo, auteur d’un triplé face à l’Espagne (3-3), affiche une forme du tonnerre.

Pour s’en sortir, les hommes d’Hervé Renard devront faire preuve d’une solidarité sans faille en défense tout en démontrant beaucoup plus de réalisme sur leurs occasions dans la surface adverse, justement le point qui a péché contre l’Iran. En cas de mauvais résultat, l’élimination des Marocains risque d’être officialisée dans la soirée à l’issue d’Iran-Espagne.

- L’arbitre américain Mark Geiger sera au sifflet pour cette rencontre.

- Le point infirmerie

Victime d’une commotion cérébrale contre l’Iran, Nordin Amrabat va mieux. "Il a repris les entraînements. Nous déciderons demain (mercredi) s’il va jouer ou non", a expliqué le médecin de la sélection marocaine, Abderazzak El Hifti.

- Les compositions de départ :

Portugal : Rui Patricio - Cedric, Pepe, Fonte, Guerreiro - Bernardo Silva, William Carvalho, Joao Moutinho, Joao Mario - Gonçalo Guedes, Cristiano Ronaldo (c).

Maroc : Munir - Dirar, Benatia (c), Da Costa, Hakimi - Belhanda, El Ahmadi, Boussoufa - N. Amrabat, Boutaïb, Ziyech.

- Le Portugal, de bons souvenirs

Actuellement, le Maroc compte seulement 2 victoires en 14 matchs de Coupe du monde. Le premier de ces succès a été obtenu en 1986 face au… Portugal (3-1). En espérant que les Lions de l’Atlas remettent ça ce mercredi !

- Blatter en tribunes

Fervent soutien de la candidature marocaine au Mondial 2026 (la compétition a finalement été attribuée au trio USA-Mexique-Canada il y a une semaine), l’ex-président de la FIFA Sepp Blatter sera présent en tribunes pour assister au match. Invité par le président russe Vladimir Poutine, le Suisse a reçu le feu vert de la FIFA malgré sa suspension de toute activité liée au football.

- Le Portugal est rôdé

On peut dire que le Portugal a préparé ce match très consciencieusement ! En effet, depuis le mois de mars, la Seleçao a spécialement affronté trois sélections d’Afrique du Nord pour préparer ce rendez-vous : l’Egypte (2-1), la Tunisie (2-2) puis l’Algérie (3-0). Pas forcément une bonne nouvelle pour les Marocains…

- Ils ont dit

Hervé Renard, sélectionneur du Maroc : "On n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort. Il faut être solide mentalement, il faut être prêt psychologiquement. Il faut être prêt à combattre. Le Japon a battu la Colombie, le Mexique a battu l’Allemagne, il y a beaucoup de surprises. Il faut croire en soi."

André Silva, attaquant du Portugal : "Je pense que le Portugal est plus fort que le Maroc, si on compare les deux équipes. Je ne suis pas en train de dire que cela va être facile, nous devons respecter toutes les équipes, il n’y a pas de match facile en Coupe du monde. "

Faycal Fajr, milieu de terrain du Maroc : "Vous y croyez vous à la qualification ? Nous en tout cas on y croit ! Si je vous dis que je n’y crois pas vous allez dire quoi ? Nous ne sommes pas mort, nous n’avons qu’une envie c’est de rentrer dans ce match !"


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Maroc

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche