Maroc
Mondial 2018 : Renard, Benatia, Amrabat… Le Maroc ne digère pas l’arbitrage
Après leur élimination de la Coupe du monde face au Portugal (0-1) mercredi, les joueurs du Maroc ont pointé du doigt l’arbitrage de Mark Geiger, l’accusant d’avoir oublié une charge de Pepe sur Boutaib sur le seul but du match.

C’est terminé pour le Maroc. Malgré une énorme débauche d’énergie, les Lions de l’Atlas ont été battus par le Portugal (0-1) mercredi et ils sont donc les premiers éliminés de cette Coupe du monde 2018. Après la rencontre, la déception et les larmes des Marocains ont rapidement laissé place à la colère. En effet, le sélectionneur Hervé Renard et sa bande estiment clairement avoir été lésés par l’arbitrage. Les Lions déplorent une charge de Pepe non sanctionnée sur Boutaib sur le seul but du match inscrit sur corner par Cristiano Ronaldo dès la 4e minute.

"Quand je vois le premier but, je me dis qu’on ne nous a pas respectés. (...) J’ai revu l’image et je vous invite à le faire. Je vous assure qu’il y a une faute incroyable de Pepe sur Boutaib," a déploré le capitaine marocain Mehdi Benatia dans les colonnes de L’Equipe. "On le place là car il est le plus grand de l’équipe, comme le fait le Portugal avec Cristiano au premier poteau. Et si ce joueur vient prendre une charge incroyable et finit par terre... Ronaldo n’a eu ensuite qu’à mettre la tête. Ça me semble incroyable de ne pas siffler faute. Après je peux penser que l’arbitre n’a pas vu. Mais on nous a fait des réunions avant la Coupe du monde pour parler de la VAR (l’assistance vidéo, ndlr), que chaque but va être analysé et je me demande comment tu fais pour ne pas le voir. Moi, je l’ai vu tout de suite. "

Les lourds soupçons d’Amrabat

Depuis le bord du terrain, Renard l’a vu lui aussi… "Sur le centre portugais, regardez le numéro 3 (Pepe, ndlr). J’espère que vous aurez la franchise d’écrire la vérité. (...) On met un homme de base, quand cet homme de base est mis à terre, on siffle faute pour le Maroc, sinon Cristiano Ronaldo arrive derrière, comme souvent. Mais je préfère ne rien dire parce que si je dis quelque chose, je vais être sanctionné, et on est déjà assez sanctionnés comme ça", a lâché le Français au micro de beIN Sports. Très remonté tout au long du match, le double vainqueur de la CAN a plusieurs fois fulminé lorsque l’arbitre Mark Geiger n’a pas souhaité recourir à l’assistance vidéo sur des actions litigieuses dans la surface adverse. Impliqué sur l’une d’elles, Nordin Amrabat a épinglé l’homme en noir après la rencontre.

"Sur le terrain, l’arbitre était vraiment impressionné par Ronaldo", a assuré le joueur de Leganes devant la presse. "Et quand je suis passé à côté de Pepe, je l’ai entendu dire que l’arbitre avait demandé son maillot à CR7 en première période. Mais, franchement, de qui se moque-t-on ? Nous sommes à la Coupe du monde, ce n’est pas un cirque ici." Ces bruits de couloir restent à vérifier mais on peut comprendre la colère des Marocains puisqu’avec un point de plus au compteur, ils seraient toujours en vie à l’heure actuelle…

- L’action qui fait débat (Pepe et Boutaib sont au premier poteau) :


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Maroc

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche