Tunisie - Vidéos
Mondial 2018-Tunisie : une victoire pour finir
Dans un match sans enjeu, la Tunisie a sauvé l’honneur en dominant le Panama 2-1 ce jeudi. 40 ans après leur première victoire en Coupe du monde, les Aigles de Carthage en décrochent une seconde avant de faire leurs valises. Il s’agissait du dernier match impliquant une sélection africaine dans ce Mondial.

La Tunisie remet enfin les pendules à l’heure ! 40 ans après leur première et unique victoire en Coupe du monde, en 1978 face au Mexique (3-1), les Aigles de Carthage ont décroché un second succès dans la compétition en renversant le Panama 2-1 ce jeudi à Saransk. Déjà éliminé, le vainqueur de la CAN 2004 sauve l’honneur en remportant ce match sans enjeu pour terminer à la 3e place du groupe G avec 3 points.

Supérieurs techniquement dès l’entame de cette rencontre, les Tunisiens mettaient la pression d’entrée mais ni Sliti ni Bedoui, mis en échec par Penedo, ne trouvaient la faille. Décimés par les nombreuses absences, les hommes de Nabil Maaloul avaient plus de mal à déséquilibrer le bloc adverse ensuite et ils payaient cher leur manque d’efficacité. Après un ballon mal dégagé, le cuir revenait sur Rodriguez qui tentait une frappe lointaine. Celle-ci était déviée par Meriah qui trompait son propre gardien, Aymen Mathlouthi (1-0, 33e)… Le Panama menait totalement contre le cours du jeu.

Khazri dans tous les bons coups

La Tunisie réagissait par Fakhreddine Ben Youssef puis Khazri mais les deux joueurs manquaient le cadre. Le tir du Rennais était ensuite sauvé sur sa ligne par le capitaine adverse, Torres. Les Panaméens commençaient cependant à accuser le coup physiquement au retour des vestiaires et les Aigles ne tardaient pas à en profiter. A la conclusion d’un beau mouvement collectif, F. Ben Youssef expédiait un centre de Khazri au fond des filets pour égaliser (1-1, 51e). Penedo privait l’attaquant du doublé dans la foulée en détournant son tir du pied.

Même si les Tunisiens poussaient, Mathlouthi devait rester vigilant pour mettre en échec coup sur coup Tejada et Barcenas. Cela n’empêchait pas le vainqueur de la CAN 2004 de poursuivre sa domination. Et après une bonne combinaison avec Badri, Haddadi centrait pour l’inévitable Khazri qui mettait sa sélection en tête en marquant dans le but vide (1-2, 66e).

Les Aigles tombaient trop dans la gestion en fin de partie et ils ne s’épargnaient pas plusieurs frayeurs sur un centre du Panama puis sur une frappe dévissée de Godoy ou encore sur ce coup-franc capté par Mathlouthi. Mais la Tunisie tenait bon pour permettre à l’Afrique de terminer ce Mondial par une victoire (la 3e après celle du Sénégal puis du Nigeria). Toujours bon à prendre même si le bilan reste clairement négatif pour le continent…

- Les compositions de départ :

Panama : Penedo - Machado, R. Torres (c), Escobar, Ovalle - Gomez - Barcenas, Avila, Godoy, Rodriguez - G. Torres.

Tunisie : Mathlouthi (c) - Nagguez, Bedoui, Meriah, Haddadi - Sassi, Skhiri, Chaalali – F. Ben Youssef, Khazri, Sliti.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Tunisie

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche