Algérie - Zambie
Mondial 2018 : Zambie-Algérie, gagner et espérer…
En quête de leur première victoire dans ces éliminatoires du Mondial 2018, la Zambie et l’Algérie s’affrontent ce samedi (13h GMT) à Lusaka et doivent impérativement l’emporter tout en espérant que le Nigeria, détaché en tête du groupe, s’écroulera lors de la phase retour…

La déroute du Cameroun face au Nigeria (0-4) vendredi n’a pas fait mal qu’aux Lions Indomptables. Distancées en queue du groupe B des éliminatoires du Mondial 2018, la Zambie et l’Algérie pointent désormais provisoirement à 8 points des Super Eagles qui détiennent solidement la première place, la seule qualificative !

Avec un seul point au compteur, les Fennecs et les Chipolopolo s’affrontent ce samedi (13h GMT) à Lusaka et autant dire qu’une première victoire sera impérative d’un côté comme de l’autre pour ne pas faire une croix définitive sur la Russie. Bien sûr, même avec un succès, le vainqueur resterait très loin de la qualification et toujours pas maître de son destin. Mais il garderait au moins un peu d’espoir…

"Pour avoir une chance d’espérer être toujours en course, il faudra obligatoirement gagner en Zambie," a résumé le capitaine des Verts, Carl Medjani. "Donc les calculs sont simples, on va là-bas pour faire un résultat et il n’y a pas d’autre alternative que de gagner, ça doit enlever toute sorte de pression à l’équipe et on ne doit pas calculer parce qu’aujourd’hui il n’y a plus de calculs à faire". Alors que les premiers succès poussifs de l’ère Lucas Alcaraz (2-1 contre la Guinée puis 1-0 face au Togo) n’ont pas suffi à repousser les doutes nés au cours des derniers mois, les Algériens seront en plus amoindris sur les ailes.

Ounas absent, Mahrez aussi ?

Autorisé à quitter le rassemblement pour négocier son transfert, avorté, Riyad Mahrez ne réintégrera visiblement le groupe que pour le retour mardi, tandis qu’Adam Ounas (bronchite) est ménagé et voit sa première cape encore reportée. En face, malgré l’absence du maestro Rainford Kalaba (TP Mazembe), suspendu, les locaux miseront sur leur mélange entre jeunesse (7 quarts de finaliste du Mondial U20 2017 sont dans la liste, dont Patson Daka et Fashion Sakala) et expérience.

"Nous avons une bonne équipe et je suis convaincu que nous pouvons enregistrer un résultat positif à domicile contre l’Algérie", a lancé le président de la Fédération zambienne, Andrew Kamanga. "La Zambie possède encore une chance de se qualifier au Mondial 2018 à condition de remporter les deux prochains matchs contre l’Algérie. Tout est possible dans le football." Une maxime à laquelle les deux sélections sont bien obligées de se raccrocher…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche