Cameroun - Gabon - Mali - Zambie
Mondial 2018 : Zambie-Cameroun et Gabon-Mali pour finir sur une bonne note
Même s’ils mettront aux prises des équipes déjà hors-course dans les éliminatoires du Mondial 2018, les matchs Zambie – Cameroun (13h00 GMT, Groupe B) et Gabon – Mali (14h30 GMT, Groupe C) restent intéressants à suivre ce samedi pour plusieurs raisons.

- Zambie – Cameroun (13h00 GMT, Groupe B)

Le 4 février dernier, le Cameroun décrochait le titre de champion d’Afrique 2017 à la surprise générale. Pourtant, entre les révélations sur le manque de professionnalisme dans la tanière, la sortie de route dans les qualifications au Mondial 2018 et la mise en place d’un comité de normalisation, ces heures de gloire semblent déjà bien lointaines. S’ils sont certains de ne pas voir la Russie, les Lions Indomptables tenteront au moins de soigner leur sortie dans ces éliminatoires ce samedi en Zambie (13h GMT).

"Je pense que les joueurs doivent être assez motivés pour décrocher cette deuxième place. On a besoin de nos meilleurs joueurs pour gagner ce match. En plus, on peut aussi dire qu’on commence petit à petit à préparer la CAN 2019", a lancé le sélectionneur Hugo Broos, privé d’Eric Maxim Choupo-Moting et Karl Toko-Ekambi avec qui il est en froid et du meilleur joueur de la CAN 2017, Christian Bassogog, forfait.

Dans la foulée de leur succès décroché pour l’honneur face à l’Algérie (2-0) le mois dernier, les Camerounais tenteront aussi de conforter le technicien belge, de plus en plus contesté et qui ne souhaiterait pas prolonger son contrat qui s’achève en février prochain. Dans ce contexte, face à des Zambiens rajeunis et décomplexés, Broos disputera peut-être son dernier match sur le banc des Lions ce samedi à Ndola… Raison de plus pour soigner la sortie.

- Gabon – Mali (14h30 GMT, Groupe C)

En difficultés ces derniers mois et déjà éliminés, le Gabon et le Mali tenteront eux aussi d’engranger un peu de confiance à partir de 14h30 GMT à Franceville. "Jouer pour l’honneur !", a martelé le très contesté sélectionneur des Panthères, José Antonio Camacho. Sans Mario Lemina, forfait, mais avec normalement Pierre-Emerick Aubameyang, les Gabonais tenteront de finir sur une bonne note devant leur public.

En face, le Mali a fait le déplacement sans 5 absents dont Moussa Maréga, Abdoulaye Diaby et Hamari Traoré. Mais avec les jeunes Sikou Niakhaté (18 ans) et Lassana N’Diaye (17 ans), joueur le plus précoce de l’histoire de la sélection et récent 2e meilleur buteur du Mondial U17, les Aigles tenteront de réaliser un coup après deux 0-0 consécutifs contre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

"C’est un match important parce qu’il nous permettra de faire un groupe, de recréer quelque chose de nouveau. C’est avec les nouveaux arrivants qu’on peut partir de l’avant, essayer de créer un nouveau groupe pour les qualifications de la CAN 2019", a noté le vice-capitaine malien Molla Wagué au micro de l’ORTM.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche