Tunisie
Mondial des clubs : l’Espérance Tunis, une malédiction à briser
Ce samedi, l’Espérance Tunis, championne d’Afrique en titre, entre en lice au Mondial des clubs contre les Emiratis d’Al Aïn en quart de finale. Les Sang et Or doivent mettre un terme à la terrible série de l’Afrique dans cette compétition…

Sacrée championne d’Afrique il y a un mois, l’Espérance Tunis va représenter tout un continent au Mondial des clubs aux Emirats Arabes Unis. Les Sang et Or entrent en lice ce samedi (17h30 GMT) en quart de finale contre le représentant du pays hôte, Al Aïn. Il s’agit d’un adversaire largement abordable sur le papier mais méfiance.

Mercredi en effet, les Emiratis ont validé leur billet en écartant Wellington aux tirs au but (3-3, 4-3 tab) lors du premier tour. Pourtant menés 3-0 à la mi-temps, les locaux ont complétement renversé la vapeur grâce notamment à un but du Malien Tongo Doumbia. L’EST est prévenue, Al Ain n’abandonne jamais !

"L’Espérance sera un formidable ambassadeur du football africain"

En espérant que les Tunisiens vont faire mieux que leurs récents devanciers : lors des quatre dernières éditions, c’est simple, le représentant africain a systématiquement pris la porte dès son entrée en quart de finale (l’ES Sétif contre Auckland en 2014, le TP Mazembe face à Sanfrecce Hiroshima en 2015, Mamelodi Sundowns contre Kashima Antlers en 2016 et le WAC Casablanca face à Pachuca l’année passée).

Pour redorer le blason du continent, l’EST pourra compter sur son feu follet algérien Youcef Belaïli, finalement apte, tandis que Saâd Bguir, le héros de la finale retour de C1, est diminué et devrait débuter sur le banc. "Nous sommes venus pour gagner, mais aussi pour représenter le football tunisien et africain. L’Espérance sera un formidable ambassadeur du football africain", a promis l’attaquant des Tunisiens, Taha Yassine Khenissi, sur le site de la FIFA. On ne demande pas mieux !


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Tunisie

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche