Niger
Niger : le président de la Fédé reprend de volée les joueurs !
Président de la Fédération du Niger, le Colonel-Major Djibrilla Hima Hamidou a recadré les joueurs de l’équipe nationale, le Mena. Ces derniers avaient dénoncé leurs conditions de travail dans une vidéo publiée après leur déroute en Egypte (6-0).

"Haricot, de l’eau, de l’eau". Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les joueurs du Niger ont lancé un appel à l’aide et dénoncé leurs conditions de travail pour justifier en partie leur naufrage en Egypte (6-0) samedi dernier dans les éliminatoires de la CAN 2019. Et forcément, cet enregistrement est mal passé du côté du président de la Fédération nigérienne (Fenifoot), le Colonel-Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé, qui a tenu à contre-attaquer pour rétablir sa version des faits.

"Il s’agit de l’image de notre pays. Je mets cette sortie sur le score lourd concédé. Je leur concède les problèmes de préparation et de primes mais cela ne leur donne pas le droit de vilipender leur pays comme cela. Il y a d’autres manières de le faire", a taclé le dirigeant sur les ondes de RFI. "C’est une manière très maladroite. Il y a des contre-vérités dans cette vidéo, les histoires de haricot, c’est faux. Nous sommes une fédération citée en exemple aujourd’hui en matière de réalisations avec les investissements de la FIFA, d’organisation, etc. La preuve avec le tournoi U17 de l’UFOA B (actuellement organisé au Niger, ndlr)."

Pelé reconnaît toutefois l’existence de problèmes concernant le Mena, tout en regrettant la forme avec ce grand déballage en public et en expliquant que son pays a d’autres priorités. "Oui il y a des problèmes. Au Niger, on a une situation sécuritaire exceptionnelle qui greffe les fonds de l’Etat. Donc quand nous déposons nos dossiers pour les moyens pour le football, vous convenez avec moi qu’on donne la priorité à la santé, à la sécurité plutôt qu’au football. Mais il y a d’autres manières de réclamer. (…) Nous tirerons des enseignements et on va prendre des dispositions. Il faudra bien que les joueurs s’expliquent. Ils savent que les portes étaient toujours ouvertes pour eux. C’est pourquoi on n’a pas compris cette sortie." En espérant que les deux parties parviennent à s’entendre afin que la double confrontation face à la Tunisie se déroule au mieux le mois prochain.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Niger

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche