Nigeria - Pan Afrique - Drame
Nigeria : Keshi, le Big Boss n’est plus
Vainqueur de la CAN 1994 comme joueur puis 2013 comme sélectionneur du Nigeria, l’entraîneur Stephen Keshi est décédé très tôt mercredi matin à l’âge de 54 ans. Le football africain perd l’un de ses techniciens emblématiques.

Nouvelle aussi triste que brutale en provenance du pays des Super Eagles. Sur son compte Twitter, la Fédération nigériane annonce que l’entraîneur Stephen Keshi a poussé son dernier souffle dans la nuit de mardi à mercredi, à seulement 54 ans. La presse locale évoque un décès consécutif à une attaque cardiaque. Vainqueur de la CAN 1994 comme joueur (et capitaine) puis 2013 comme sélectionneur du Nigeria, une performance seulement réalisée par l’Egyptien Mahmoud El Gohary jusqu’alors, l’ancien défenseur de Strasbourg restera comme le symbole des techniciens locaux qui gagnent. Il s’en va aussi en étant le premier sélectionneur africain à avoir franchi le premier tour d’un Mondial, en 2014.

"Je suis dévasté, nous avons perdu un superhéros", a commenté le président de la NFF, Amaju Pinnick, qui salue aujourd’hui la mémoire d’un grand technicien avec qui il a pourtant entretenu des relations tumultueuses après le Mondial brésilien. En fin de bail, Keshi n’avait pas de contrat en bonne et due forme mais dirigeait la sélection sur la base d’un accord match par match.

Réinstallé sur intervention présidentielle !

Le technicien avait plusieurs fois été écarté avant d’être réinstallé dans la foulée, notamment par le président de la république, Goodluck Jonathan. Ce petit manège aura duré jusqu’en juillet 2015 où sa candidature au poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire alors qu’il était toujours en fonction au Nigeria aura scellé son sort.

Sans poste depuis et très affecté par la mort de sa femme survenue l’an passé, celui qui était surnommé le Big Boss voyait récemment son nom circuler du côté de la sélection d’Afrique du Sud. Parmi les autres faits d’armes de ce globe-trotter parlant français, une participation au Mondial 1994 comme joueur, mais aussi des passages sur les bancs du Mali et surtout du Togo, qu’il a qualifié pour le Mondial 2006. Malheureusement, Keshi sera écarté avant la phase finale en Allemagne. Le football africain pleure aujourd’hui l’une de ses figures emblématiques.

- Le parcours de Stephen Keshi :

Comme joueur :

1979, CB Lagos
1980-1984, New Nigeria Bank
1985, Stade d’Abidjan (CIV)
1986, Africa Sports (CIV)
1986-1987, KSC Lokeren (BEL)
1987-1991, RSC Anderlecht (BEL)
1991-1993, RC Strasbourg (FRA)
1993-1994, RWD Molenbeek (BEL)
1995, CCV Hydra (USA)
1996, Sacramento Scorpions (USA)
1997, Perlis FA (Malaisie)

64 sélections et 9 buts avec le Nigeria

Comme entraîneur :

2004-2006, Togo
2007-2008, Togo
2008-2010, Mali
2011, Togo
2011-2015, Nigeria


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Nigeria




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche