Tunisie
OM-Rennes : Khazri a régalé, Abdennour sombré…
Tous deux revenus en Ligue 1 dans les dernières heures du mercato, les Tunisiens Aymen Abdennour (OM) et Wahbi Khazri (Rennes) ont connu des premières contrastées avec leur nouveau club lors du match qui les a opposés dimanche…

Ils sont tous les deux Tunisiens, ils vivaient tous deux leur première avec leur nouveau club et pourtant Aymen Abdennour et Wahbi Khazri ont connu un retour en Ligue 1 aux antipodes dimanche soir lors d’OM-Rennes (1-3). Prêté au club breton, Khazri n’a eu besoin que de deux minutes pour ouvrir le score d’une superbe Madjer et glacer le Vélodrome !

Danger constant pour la défense phocéenne, l’ancien Bordelais s’est régalé avec ses qualités techniques et sans le poteau trouvé après la pause, il aurait même pu signer un doublé. "C’est pour moi un retour parfait, j’avais à cœur de prendre du plaisir, je suis content du résultat", s’est félicité le joueur prêté par Sunderland après la rencontre. "Nous avons fait un super match en produisant du jeu. Le fait de marquer tôt nous a créé des espaces."

Abdennour, la double peine

A l’inverse, la soirée d’Abdennour a viré au cauchemar. Pas aidé par un Patrice Evra fantomatique et souvent pris de vitesse pour ce qui était son premier match officiel depuis le 9 avril, le défenseur central est déposé par le Sénégalais Ismaila Sarr, lui aussi très bon, dès l’ouverture du score. Il lâche ensuite le marquage de l’Ivoirien Joris Gnagnon sur le 3e but (70e) et se blesse en tentant un tacle désespéré.

Touché aux ischios et remplacé, l’Aigle de Carthage attend désormais de connaître le verdict concernant son indisponibilité. Il débarque dans un OM où la tension est monté de plusieurs crans après ce revers à domicile qui suit la gifle encaissée à Monaco (6-1) avant la trêve internationale…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Tunisie




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche