Belgique - Egypte - Vidéos
Prépa. Mondial 2018 : sans Salah, l’Egypte n’y arrive pas
Inhabituellement fébrile en défense et quasiment inoffensive, l’Egypte a achevé sa préparation au Mondial 2018 en chutant 3-0 face à la Belgique ce mercredi en amical. Sans leur star Mohamed Salah, toujours blessé, les Pharaons ne sont vraiment plus les mêmes.

Finaliste de la CAN 2017, l’Egypte passait un véritable test face à la Belgique ce mercredi à 9 jours de son entrée en lice au Mondial 2018. Et l’épreuve n’a pas été concluante pour les Pharaons, surclassés 3-0 par les Diables Rouges à Bruxelles au stade Roi Baudouin. Après deux matchs nuls contre le Koweït (1-1) et la Colombie (0-0), les hommes d’Hector Cuper achèvent donc leur préparation au Mondial 2018 par un lourd revers et sans la moindre victoire en 2018. Toujours privés de leur star Mohamed Salah, les Egyptiens se sont longtemps montrés inoffensifs et plus fébriles défensivement que d’habitude.

Mal entrés dans la partie, à l’image de ces deux vilains tacles d’Hamed (1ère) et Fathi (7e) immédiatement sanctionnés d’un carton jaune, les visiteurs avaient décidé de dresser une forteresse devant le but du vétéran El Hadary, comme à leur habitude. Mais les Egyptiens se retrouvaient complètement acculés et ils subissaient énormément. Si les parades du gardien de 45 ans et un énorme raté de Lukaku permettaient de retarder l’échéance, l’attaquant de Manchester United finissait par ouvrir le score à bout portant en reprenant une frappe d’Hazard repoussée par le portier (1-0, 25e). Profitant d’une perte de balle de Fathi face à Carrasco, les Diables Rouges accentuaient ensuite leur avance grâce à l’inévitable Hazard (2-0, 38e).

Entre ces deux actions, les locaux pourront se plaindre d’un penalty peut-être oublié pour une faute sur De Bruyne. Jusque-là inoffensive, l’Egypte réagissait avant la mi-temps et surtout après la pause, bien aidée par les multiples changements belges qui lui permettaient enfin de se montrer dans le camp adverse, principalement sur des contres. Entré en jeu, Trezeguet était mis en échec à deux reprises sur les deux plus belles tentatives égyptiennes du match. Mais la Belgique aussi avait des occasions et après les parades d’El Shenawy, entré à la pause, face à Alderweireld, Carrasco puis Januzaj, Fellaini bénéficiait d’un bon travail de Batshuayi pour enfoncer le clou de près dans les dernières minutes (3-0, 90e+2). Au vu du match de ce soir, il faut vraiment espérer pour les hommes d’Hector Cuper que Salah soit rétabli dès le 15 juin pour le premier match contre l’Uruguay…

- Les compositions de départ

Belgique : Courtois - Alderweireld, Ciman, Vertonghen - Meunier, Witsel, De Bruyne, Carrasco - Hazard, Lukaku, Mertens.

Egypte : El-Hadary - Fathi, Gabr, Hegazi, Abdel-Shafy - Hamed, Elneny –Sobhi, El Said, Warda - Mohsen.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Belgique

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche