PSG : des jeunes fichés selon leur origine…

Nouvelle onde de choc dans le monde du football à la suite des documents Football Leaks révélés ce jeudi par plusieurs médias dont Mediapart. D’après cette enquête, le Paris Saint-Germain a pratiqué du fichage ethnique pour orienter son recrutement dans les catégories de jeunes entre 2013 et le printemps 2018.

Concrètement, dans leur rapport d’évaluation, les recruteurs du club de la capitale devaient entrer l’origine des joueurs détectés selon quatre catégories : "Français", "Maghrébin", "Antillais", "Afrique noire". Très clairement, il s’agit donc de fichage ethnique, un délit passible en France de cinq ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

Pour justifier cette pratique, Marc Westerloppe, directeur de la cellule recrutement au niveau national hors Ile-de-France à l’époque, aurait déclaré lors d’une réunion : "Si le recrutement a été ouvert au national, c’est dommage de retrouver les mêmes profils qui sont déjà sur Paris, c’est une demande de la direction." De son côté, la direction du PSG a renvoyé la balle et confirmé l’existence de ce fichier mais assuré qu’elle n’était pas au courant. En attendant, dans les faits, beaucoup de jeunes de couleur évoluant en province auraient donc été recalés par le PSG simplement en raison de leur couleur de peau…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Lire toutes les dernières brèves


derniers articles

news



 
en bref

zoom



recherche