Côte d’Ivoire - Grande-Bretagne - Drame
Ruiné et menacé d’expulsion, Eboué raconte son calvaire
Sans club depuis mars 2016, Emmanuel Eboué (33 ans) a été ruiné par son divorce puisque sa femme a récupéré tous les biens. Aujourd’hui, le latéral droit ivoirien vit loin de ses enfants dans la crainte d’être expulsé.

Même si la période s’y prêterait, l’histoire d’Emmanuel Eboué n’a rien d’un conte de Noël. Depuis mars 2016 et sa suspension d’un an infligée par la FIFA pour le non-paiement d’un agent, l’ancien joueur d’Arsenal (2004-2011) ou encore Galatasaray (2011-2015) vit tout simplement une descente aux enfers. Licencié par Sunderland, où il venait de rebondir, à la suite de la sanction prononcée par la FIFA, l’Ivoirien de 34 ans a ensuite dû faire face à de gros soucis sur le plan personnel. Sa femme, Aurélie, avec qui il a eu 3 enfants, a divorcé. Or, c’est elle qui gérait l’argent de son mari et elle a récupéré la totalité des biens… Le latéral n’a plus vu ses 3 enfants depuis le mois de juin, et il vit dans la crainte que des huissiers viennent l’expulser de son domicile londonien, désormais propriété de son ex-conjointe.

"Je suis dans ma maison, mais j’ai peur. Je ne sais pas quand la police viendra. Parfois, je ferme les lumières parce que je ne veux pas que les gens sachent que je suis à l’intérieur", raconte Eboué, qui se déplace désormais en métro, dans les colonnes du Mirror." J’ai souffert pour acheter ma maison, mais j’ai maintenant peur. Je ne vais pas vendre mes vêtements ou vendre ce que j’ai. Je me battrai jusqu’à la fin parce que ce n’est pas juste."

"Je veux que Dieu me vienne en aide. Lui seul peut m’ôter ces pensées de mon esprit", a ajouté l’ancien Eléphant, hanté par des idées noires depuis plus d’un an déjà. "Quand je vois (les reconversions de) Thierry Henry ou Dennis Bergkamp, je suis heureux pour eux, mais j’ai honte de ma propre situation." Aujourd’hui, au bord du précipice après avoir échoué à rebondir à Chypre en octobre, Eboué lance un appel au secours, à destination notamment de son ancien club, Arsenal. "J’accepterais de l’aide de n’importe où, mais si mon ancien club souhaite m’aider, je serais très heureux. Je pourrais peut-être aider les jeunes." Touchés par le calvaire de leur ancien protégé, les fans des Gunners espèrent que le club londonien entendra son message.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Côte d’Ivoire

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche