Tunisie
Tunisie : un Clasico renversant encore conclu dans la violence…
Jeudi, l’Espérance Tunis s’est adjugée sur le fil (3-2) le Clasico du championnat tunisien face à l’Etoile du Sahel. Avec 3 expulsions sur le terrain, des altercations en tribunes et un bilan de 38 policiers blessés, la rencontre a malheureusement dégénéré.

Leader du championnat tunisien, l’Espérance Tunis a encore accru son avance en tête en renversant sur le fil l’Etoile du Sahel 3-2 ce jeudi dans le Clasico comptant pour la 18e journée.

Après l’ouverture du score de l’ancien Angevin Belaili pour les Sang et Or (17e), l’ESS a pris les devants grâce à Talbi contre son camp (36e) et Bangoura (44e). Mais après avoir touché la transversale à deux reprises, l’EST a égalisé par Khenissi sur penalty (85e) avant de s’imposer au bout du temps additionnel grâce à Jouini (90e+11).

Comme souvent malheureusement, d’importantes tensions ont émaillé ce choc. D’abord sur le terrain, avec trois expulsions (Jemal 81e et Brigui 90e+13 pour l’ESS, Jouini, 90e+13 pour l’EST), mais aussi en tribunes avec des altercations entre les supporters de l’Espérance et avec les forces de l’ordre. Ciblés par des jets de projectiles (pierres, chaises,…), 38 policiers ont été blessés dont 19 hospitalisés. Triste…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Tunisie

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche