Un Mondial 2022 à 48 équipes ? A Marrakech, Infantino insiste !
Présent à Marrakech, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a réitéré sa volonté de passer à une Coupe du monde à 48 équipes dès la prochaine édition prévue en 2022 au Qatar.

Et si la première Coupe du monde à 48 équipes (contre 32 actuellement) avait lieu plus tôt que prévu ? Initialement, le basculement devait s’opérer en 2026 mais le président de la FIFA, Gianni Infantino, milite pour que ce changement intervienne dès l’édition 2022. Présent jeudi à Marrakech (Maroc) en marge du sommet exécutif de la FIFA, le dirigeant a de nouveau évoqué cette hypothèse.

"On pense qu’élargir à 48 équipes le nombre de participants au Mondial 2026 est une bonne décision, et on étudie la possibilité de le faire dès 2022. Les Qataris se sont montrés très ouverts à l’idée d’étudier cette question. La majorité des fédérations souhaiterait que cela se fasse", a soutenu l’Italo-Suisse avant de mentionner à nouveau la possibilité d’une co-organisation pour épauler le Qatar.

9 ou 10 qualifiés africains ?

"Il faut voir si c’est possible niveau organisation. Bien sûr que ça va être difficile d’organiser une Coupe du monde à 48 équipes seulement au Qatar. L’idée serait d’organiser quelques matches dans des pays limitrophes", a précisé Infantino tout en sachant que le contexte diplomatique tendu entre l’Emirat et ses voisins complique cette hypothèse. "Après, nous sommes dans le foot et pas dans la politique. Nous pouvons voir ce qu’on peut obtenir", a tout de même espéré le dirigeant.

En tout cas, le passage à 48 ferait évidemment les affaires du continent africain qui disposerait non plus de 5 mais de 9 ou 10 représentants. Le Qatar doit étudier cette option et donner sa réponse définitive aux alentours du mois de mars afin de déterminer ensuite le format des qualifications.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche