Ghana - Italie - Racisme - Vidéos
Vidéo : victime de racisme, Muntari quitte le terrain
En signe de protestation à des insultes racistes qui l’ont ciblé dimanche à Cagliari (0-1) dans le championnat italien, le milieu de terrain de Pescara Sulley Muntari a décidé de quitter le terrain.

Ciblé par des insultes racistes dimanche sur le terrain de Cagliari (0-1) en Serie A, Sulley Muntari a décidé de ne pas se laisser faire. Confronté à l’intransigeance de l’arbitre, qui l’a averti pour une raison restant à déterminer, le milieu de terrain de Pescara a décidé de quitter le terrain en s’adressant aux supporters adverses. "C’est ma couleur, c’est ma couleur", leur a-t-il répété en montrant son bras.

"L’arbitre ne doit pas se contenter de rester sur le terrain et faire le sifflet, il doit tout faire. Il devrait être attentif à ce genre de choses et en faire un exemple", a affirmé l’ancien Milanais après la rencontre. "Je lui ai demandé s’il avait entendu les insultes. J’ai insisté sur le fait que nous devions avoir le courage d’arrêter le match." Malheureusement, le quart de finaliste du Mondial 2010 n’a pu compter que sur lui-même…

Enfin pas tout à fait puisque le Ghanéen de 32 ans a tout de même reçu le soutien de son entraîneur, Zdenek Zeman. "Muntari a entendu des cris racistes et il a demandé à ce que quelqu’un intervienne. Je pense qu’il a eu raison, il a bien fait de quitter le terrain", a commenté le technicien. En 2013, un compatriote du Black Star, Kevin Prince Boateng, avait adopté la même attitude et sa sortie avait entraîné l’interruption d’un match amical du Milan AC.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Ghana




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche