La Région française du Nord/Pas-de-Calais a demandé la suspension d’un projet de portrait géant de Franck Ribéry, que l’équipementier Nike, sponsor du milieu de terrain offensif des Bleus, souhaitait ériger dans sa ville natale de Boulogne-sur-Mer, lit-on mercredi sur Le Point.fr. Raison invoquée, l’implication présumée du footballeur dans l’affaire Zahia D., du nom de la jeune prostituée d’origine algérienne dont Franck Ribéry et d’autres joueurs de l’équipe nationale française de football auraient été clients. « Le déferlement médiatique mettant en cause, à tort ou à raison, Franck Ribéry, nous amène à considérer que tout affichage de Monsieur Ribéry pourrait être associé à une provocation vis-à-vis des sentiments profonds de l’opinion », a argumenté le président du conseil régional Nord/Pas-de-Calais, Daniel Percheron pour demander la suspension des travaux d’installation du panneau d’affichage de 800 m2, qui devait accueillir le portrait de la star du football.