Lors d’une confrontation entre Karim Benzema, Zahia Dehar et, Camelia E., l’ancienne petite amie du joueur français du Real Madrid, cette dernière a assuré que Zahia s’est fourvoyée. Elle aurait eu des relations sexuelles avec Karim Djaziri, l’agent du footballeur, et non avec son ex. Dans le même temps, l’ancien agent de Frank Ribéry, lui aussi au centre de l’affaire, a lancé un nouveau pavé dans la marre.


L’affaire qui fait trembler le petit monde du football français tourne au burlesque. Selon les dernières nouvelles, Zahia Dehar se serait trompée de nom et aurait finalement eu une relation sexuelle avec Karim Djaziri, l’agent de Karim Benzema. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Camélia, l’ex du joueur, dans le bureau du magistrat en charge de l’affaire lors d’une confrontation organisée le 4 novembre entre Zahia D., Karim Benzema et ladite Camelia E. afin d’éclaircir l’affaire. Une aubaine pour celui pour qui, selon les internautes du site 10Sport, présenter Zahia à Gonzalo Higuain serait l’une des meilleurs solutions pour devenir titulaire au Real Madrid.

Face à l’absurdité de la situation, les pauvres enquêteurs, sans doute excédés de se retrouver en plein épisode de Dallas, ne savent plus où donner de la tête. Lors de cette confrontation, ils auraient décelé plusieurs incohérences dans le témoignage de Camélia. Celle qui assure qu’elle était avec Benzema le soir où Zahia prétend avoir couché avec lui ne pouvait parler sans consulter un carnet sur lequel elle avait rédigé les faits. «J’ai rédigé les détails pour moi, pour me remémorer ces faits qui datent de deux ans», a-t-elle justifié. Plus grave, elle ne se rappelait plus non plus du nom de l’hôtel où elle aurait passé la nuit avec son ancien l’attaquant français. Arrivée dans l’affaire de manière impromptue, Camelia n’est pas inconnue des services de police. Elle a en effet été placée en garde à vue il y a quelques semaines pour avoir organisé l’agression de Loïc Rémy, autre joueur de l’équipe de France. De quoi mettre ne doute le sérieux de ses affirmations.

« Ce témoin apporte des éléments précis, très complets. Elle cite beaucoup de noms de personnes effectivement présentes à cette soirée », a assuré Me Sylvain Cormier, l’avocat de Karim Benzema, à la suite de la confrontation, pour appuyer les propos de Camelia.

Les déclarations fracassantes et autres attaques personnelles se succèdent. L’ancien agent de Frank Ribéry, Bruno Heiderscheid, a tenu à ajouter sa pierre à l’édifice, déclarant implicitement que le joueur était courant de ce genre de situations. « Zahia, c’est un aboutissement. Des histoires, il y en a des tas d’autres », a-t-il confié le 12 novembre, après avoir déclaré, amer, que: «Finalement, ça ne m’étonne pas. Franck n’est pas fiable, il a un mauvais fond.»

Il y avait pourtant tant d’amour dans les déclarations de Zahia au tabloïd anglais Daily Mail, en avril dernier : « Ribéry, Benzema… Je les aime tous ! Ils m’ont traité avec un respect absolu. Ils m’ont gâtée », avait-elle alors clamée.

Lire aussi :

 Nouveaux rebondissements dans l’affaire Zahia

 Zahia D. superstar