Un journaliste brésilien, envoyé spécial en Afrique du Sud, s’interroge sur la sécurité à Johannesburg à deux mois du Mondial 2010. Il raconte avoir été agressé, samedi, par une bande d’hommes armés, indique France24. Une agression qui met en doute la capacité du pays à accueillir un tel évènement.