Ce n’est pas un secret, Samuel Eto’o n’a pas la langue dans sa poche. Juste après l’annonce de sa retraite le mois dernier, le Camerounais avait regretté le manque de considération pour les joueurs africains à l’internationale, tout en pointant du doigt l’attitude des Africains eux-mêmes («nous ne sommes bons qu’à dénigrer nos propres frères»). Quelques semaines plus tard, l’ancien buteur du FC Barcelone vient de réitérer sa position à l’occasion d’un entretien accordé à l’AFP, mais en employant cette fois des termes encore plus durs.

«Quand vous êtes Africain, on vous juge toujours. Ce qui est inacceptable, c’est que les premiers (à le faire) ce sont toujours les Africains. Je les appelle souvent les ‘nègres de maison’ (rires). Ceux-là ne m’enlèvent rien car je suis fier d’être Africain, je n’ai pas de complexes», a taclé le natif de Nkon en répétant qu’il se considère bel et bien comme le meilleur joueur africain de l’histoire.

«Je n’ai pas besoin de le dire, c’est un fait (sourire)», a réaffirmé le quadruple Joueur Africain de l’année. «George Weah ? J’ai beaucoup de respect pour tous ces aînés mais nos carrières sont là et parlent pour chacun de nous. Il y a des débats qui ne servent à rien. Je n’ai pas besoin de le revendiquer, c’est un fait. Qu’on l’accepte ou pas, c’est un fait (sourire).» Des propos qui témoignent d’un ego surdimensionné ? Le vieux Lion n’est pas de cet avis ! «Quand je regarde d’où je viens et où je suis arrivé, je me dis que j’ai le droit d’être fier. Cela ne veut pas dire que j’ai une ‘grosse tête’, loin de là. Mais dans ce monde, on apprécie plus les marionnettes qu’autre chose, et je n’accepte pas de l’être», a-t-il conclu. Encore une fois, Eto’o aura régalé ses fans… et donné du grain à moudre à ses détracteurs !