La Coupe du monde approche à grands pas. Et pour le pays hôte, c’est l’heure de vérité. À tout juste huit semaines du coup d’envoi, la pression monte pour Carlos Alberto Parreira, dont la mission est de taille. Et le coach brésilien aura besoin de toutes les forces vives: « Benni est très important pour l’Afrique du Sud. C’est un attaquant de qualité, un buteur-né. Sa carrière parle d’elle-même. J’ai pas mal discuté avec Benni. Il sait ce que j’attends de lui. Pour cette Coupe du Monde, nous avons besoin d’un Benni en pleine possession de ses moyens. C’est un monument dans le football sud-africain. Nous ne pouvons pas l’ignorer. Mais il a besoin de temps de jeu pour être affûté au mois de juin. J’ai toujours dit tout le bien que je pensais de lui et je le répète : il est le meilleur avant-centre en Afrique du Sud », a expliqué Parreira sur le site de la FIFA.