Djamel Abdoun est enfin sorti de son silence. Longtemps après l’élimination de l’Algérie au premier tour de la Coupe du monde, le milieu de terrain a boudé les médias. Le voilà de retour sur le devant de la scène. Déçu mais réaliste. « Tout joueur qui joue la Coupe du monde aimerait jouer plus, c’est évident. Maintenant, ça reste un choix de l’entraîneur, que je me dois de respecter. S’il ne m’a pas trop fait jouer, c’est que le coach a ses raisons, voilà tout. J’essaye de ne pas trop me prendre la tête, je n’ai que 24 ans et je sais que j’ai de l’avenir en sélection nationale. J’espère en tout cas être un des cadres de l’équipe dans le futur. …] Je n’ai pas parlé avec lui. Je suis jeune et je suis là pour apprendre, pas pour poser des problèmes. C’est clair que j’étais un peu déçu de ne pas avoir eu suffisamment de temps de jeu durant ce Mondial, du moment que je suis un compétiteur et que j’ai toujours envie de jouer, mais bon, ça reste une bonne expérience pour moi. J’espère que j’aurai la chance de jouer d’autres Coupe du monde à l’avenir. […] Je me dis que le collectif prime avant tout. En tout cas, moi, je suis quelqu’un de bosseur et toujours sérieux en ce qui concerne le travail. Ne vous inquiétez pas, la chance tournera bientôt, et quand j’aurai ma chance, je la saisirai et je ne quitterai plus l’équipe », a-t-il affirmé dans les colonnes du [Buteur.