Nadir Belhadj, latéral gauche international algérien, a réaffirmé sa sérénité à l’approche de la première rencontre contre la Slovénie (13 juin). Si le joueur de Portsmouth reconnait que la préparation des Fennecs a été compliquée (nombreuses blessures; Yazid Mansouri, le capitaine, sifflé par des supporters), il estime que son équipe sera prête pour la Coupe du monde: « On monte en puissance. Dimanche, on verra un très bon match contre la Slovénie. A la CAN, Djebbour n’était pas là et Ghezzal s’est retrouvé tout seul devant. Mais maintenant, ils commencent à bien s’entendre », a déclaré l’ancien Lyonnais en conférence de presse.