Ali Benarbia, l’ancien international algérien, estime que les Fennecs doivent être plus entreprenants offensivement s’ils souhaitent s’imposer face aux États-Unis ce mercredi. « Ce qui manque à l’Algérie, ce sont des milieux offensifs et des attaquants qui font la différence dans les quinze derniers mètres. On ne pourra pas dire qu’ils se sont bien débrouillés s’ils passent trois matches sans avoir une occasion de but. Contre les États-Unis, il faudra moins garder le ballon au milieu et aller directement en attaque en une ou deux passes pour pouvoir créer le danger », a-t-il affirmé au micro de RMC.