Pas au point physiquement, sur le départ, Madjid Bougherra veut quitter les Rangers. Pas uniquement pour rejoindre un nouveau club mais aussi pour honorer sa sélection, lors du match Algérie-Gabon du 11 août. Un match amical qui est loin de tomber à pic pour les dirigeants du clubs écossais. A les écouter, le défenseur international algérien n’ira nulle part.


Les matches internationaux agacent systématiquement les entraîneurs de clubs. D’autant plus lorsqu’ils sont amicaux et en période de réglages, comme c’est le cas actuellement. Cet Algérie-Gabon du 11 août n’échappe pas à la règle : Madjid Bougherra, le défenseur des Rangers, et le club champion d’Ecosse ne voient pas les choses du même œil.

En effet, pour l’international, pas question de rater ce match, qu’il soit amical ou pas. Pour les Gers, pas question de lâcher un défenseur qui n’est pas au top physiquement pour un match sans grande importance qui plus est. D’autant que les Rangers, champions d’Ecosse en titre, débutent le championnat trois jours plus tard avec la réception de Kilmarnock. Walter Smith, l’entraîneur des rivaux du Celtic, ne voit d’ailleurs pas ce départ d’un très bon œil. Magic est en effet souvent revenu de ses escapades en sélection, soit en retard, soit blessé. Pas de quoi rassurer le technicien de 62 ans.

Touché

Bougherra, lui, ne l’entend pas de cette oreille. A 27 ans, le natif de Longvic n’a jamais caché son amour pour la Khadra. « Il est vrai que je suis un peu limite physiquement, mais je vais tout donner pour rattraper le déficit physique. Cela dit, il n’en est pas question de rater les rendez-vous internationaux avec la sélection algérienne. Je répondrai présent à chaque fois qu’on fera appel à moi et je serai présent lors des prochaines échéances de l’EN. Je suis impatient de rejoindre la sélection. Bien sûr, que je serai là », expliquait-il d’ailleurs dans les colonnes du Evening Times.

Si la presse écossaise n’a pas été tendre avec l’Algérien, c’est aussi parce que cette affaire se trame sur fond de transfert. Bougherra n’a jamais caché ses envies d’ailleurs, justifiées par une saison exceptionnelle tant en club qu’en sélection. Courtisé par Hambourg, Galatasaray ou Liverpool, le défenseur algérien n’a toujours pas trouvé chaussure à son pied. Les Gers veulent être fixés. Bougherra aussi.