Sept joueurs à l’infirmerie. Et pas des moindres: outre Meghni déjà forfait, Yahia, Yebda, Lacen, Bougherra, Boudebouz, Medjani et Ghezzal sont sur le flanc. Rabah Saâdane, le sélectionneur de l’Algérie, a du pain sur la planche avant de démarrer la Coupe du monde en Afrique du Sud. La compte à rebours est lancé.


« Sans blessure pour rechute de dernière minute, l’ensemble du groupe sera prêt pour la Coupe du monde… Inch’Allah. » En conférence de presse, Rabah Saâdane a tenté de se montrer rassurant. Voire de convaincre les journalistes présents. A moins que ce ne soit lui-même qu’il fallait persuader. Car le moins que l’on puisse dire c’est que, à trois semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde, le boss de la Khadra a du souci à se faire.

En effet, à quelques encablures du départ des Fennecs pour l’Afrique du Sud, l’infirmerie de l’Algérie est pleine. Mourad Meghni d’ores et déjà forfait, le Cheikh peut passer à autre chose. Et cet autre chose, c’est l’état de forme de ses troupes. Jugez du peu : Anthar Yahia (cuisse) et Hassan Yebda (adducteurs) sont blessés, tout comme Madjid Bougherra et Mehdi Lacen (bassin). Que des pièces maîtresses des Verts. Malheureusement, Ryad Boudebouz et Carl Medjani, ces petits nouveaux qui avaient là l’occasion de saisir leur chance, ont dû déclarer forfait pour le match amical face à l’Eire, ce vendredi à Dublin.

Sept joueurs à l’infirmerie

Également touché à la cheville, Abdelkader Ghezzal, devrait lui être rétabli pour le déplacement en Irlande. Avec pas moins de sept joueurs en manque de forme, c’est un véritable casse-tête pour Saâdane qui a décidé d’opter pour la prudence en offrant une journée de repos à ses hommes, ce lundi. « On ne veut pas prendre de risques, et ces joueurs seront en possession de tous leurs moyens lors du stage prévu en Allemagne », à Nuremberg du 31 mai au 6 juin.

Avec un stage suisse axé sur le physique, Saâdane a eu la réponse qu’il attendait : les Fennecs ne sont pas prêts. Heureusement, il reste encore quelques jours avant de rentrer dans le vif du sujet. « Même si je ne dispose pas de l’ensemble des joueurs en ce moment, je ne suis guère inquiet des cas des joueurs blessés qui sont en train d’ailleurs de revenir progressivement. On dispose de 24 joueurs actuellement où chacun d’eux est capable de palier une éventuelle défection de son coéquipier », a indiqué le sélectionneur national à la radio algérienne Chaîne 1.