Alors que la FAF cherche à adjoindre un technicien étranger à Abdelhak Benchikha à la tête des Fennecs, Claude Leroy, l’ancien sélectionneur du Ghana aujourd’hui en poste à Oman, a confirmé à Compétition avoir été contacté par des dirigeants de la fédération algérienne de football. « Effectivement, mes agents ont reçu des appels d’Alger pour me proposer un poste à la fédération, mais comme je me sens bien à Oman, j’ai décliné l’offre, a assuré le coach français. C’est une question de respect. J’ai un contrat avec Oman et je dois l’honorer. Moi, quand je m’engage, c’est à 100% que je le fais. Je vous informe qu’en plus de ce contact avec l’Algérie, j’ai eu des offres très alléchantes en provenance de France que j’ai refusées pour les mêmes raisons. Je me sens bien à Oman où je ne manque de rien. Le projet de la Fédération omanaise de football est très intéressant et je suis très heureux de travailler avec ces gens-là. »