Rolland Courbis, le truculent entraîneur français, a toujours été un fan de football africain, à commencer par l’Algérie qu’il observe avec un oeil avisé. Interrogé dans les colonnes du Buteur, l’ancien coach de Bordeaux, Marseille et Montpellier, a avoué toute son admiration pour Ryad Boudebouz, le milieu de terrain de Sochaux et des Fennecs. « C’est la pépite d’or ou de diamant à l’état brut. Je crois qu’il faut impérativement trouver le bon attaquant de pointe avec Boudebouz derrière lui. Je vois Boudebouz comme un neuf et demi, pas vraiment à la pointe de l’attaque, mais qu’on arrive à le libérer de toute tâche défensive pour qu’il puisse apporter sa fraîcheur, non seulement dans la création du jeu, mais dans l’activité. Quand on a Belhadj, Ziani, Boudebouz et même Saïfi, même s’il ne joue pas 90 minutes de jeu, ça peut et ça doit faire mal », a expliqué le technicien.