Laissé sur le côté à quelques encablures de la Coupe du monde, Michael Fabre, le gardien algérien de Clermont, était déçu. Mais pas au point de laisser tomber la sélection nationale, comme il l’a assuré à Compétition. « Franchement, je suis impatient de porter le maillot de mon pays. Je suis prêt à venir [contre le Gabon le 11 août, NDLR], car je pense que j’ai les moyens de concurrencer les autres gardiens », a affirmé l’ancien international espoir.