Présent pour la première fois en conférence de presse depuis le sacre à la CAN 2019 ce mardi, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a de nouveau été interrogé sur l’absence de Faouzi Ghoulam, annoncé comme sélectionné par Naples mais finalement absent de la liste finale pour affronter le Bénin lundi prochain en amical. Un sujet qui a eu le don d’agacer le technicien.

«Faouzi Ghoulam nous a fait part qu’il n’est pas prêt physiquement. Le jour où il nous indiquera qu’il est prêt, on reconsidérera sa sélection. Parlez-moi plutôt de Lyes Chetti, de Mohmaed Farès, de Bensebaini !», a lancé le champion d’Afrique, également excédé au sujet des questions portant sur les binationaux Yasser Larouci (Liverpool) et Rayan Aït-Nouri (Angers). «Ait Nouri est en équipe de France Espoirs et Larouci n’a pas une minute en Premier League. Je ne vais pas ramener en sélection un joueur qui a fait deux matchs amicaux, n’abusez pas !»

Ecœuré par les critiques des médias avant la CAN, Belmadi a fait savoir qu’il ne souhaite plus commenter ses listes pour l’instant.