Alors que la fédération algérienne cherche un successeur à Rabah Saâdane pour la sélection nationale, la FAF a lâché un communiqué afin de démentir tout contact avec Alain Michel, l’entraîneur français du MC Alger. « Certains articles de presse prêtent à l’entraîneur du MCA, M. Alain Michel multiples futures fonctions au sein de la Fédération Algérienne de Football. Certains titres le voient rejoindre la DTN, d’autres le donnent comme sélectionneur national. Pour rappel, M. Alain Michel s’est rendu une seule fois au siège de FAF pour un entretien amical sur le football. Il est de notoriété que le président de la FAF reçoit régulièrement dans son bureau nombre d’acteurs du football national, notamment les techniciens nationaux et étrangers pour s’enquérir de la situation qui prévaut dans le football national. Avec M. Alain Michel, le président de la FAF,  après l’avoir félicité pour les résultats obtenus avec le MCA, l’a exhorté à prendre en charge toutes les facettes d’une bonne préparation idoine lors du stage en Pologne au vu des échéances importantes, notamment la Ligue des Champions d’Afrique, qui attend ce prestigieux club qui gagnerait à voir sa famille unie. M. Alain Michel, n’a sollicité, à aucun moment, un quelconque poste au sein de la fédération algérienne de football et il est étranger à tout ce qui touche de près ou de loin l’équipe nationale et la DTN. La FAF souhaite plein succès a M. Alain Michel dans ses fonctions au MCA. »