belmadi, algérie

Au mois de janvier, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, avait fait le buzz en indiquant, sur le ton de la plaisanterie, que son objectif est de remporter la Coupe du monde 2022 avec les Fennecs. Mais beaucoup ont pris cette déclaration au premier degré, ce qui n’est pas sans agacer le technicien.

«Je veux revenir sur ce petit passage sur Canal + dans lequel on m’a demandé de m’exprimer sur mon objectif concernant la Coupe monde. J’ai répondu que je voulais la gagner, mais dans la foulée j’avais dit que je plaisantais et que l’objectif sera d’abord de se qualifier à cette phase finale de la Coupe du monde qui se déroulera au Qatar. Malheureusement on n’a retenu que la première partie de ma déclaration», a déploré l’ancien joueur de l’OM dans une vidéo diffusée par la Fédération algérienne.

«On va tout faire pour se qualifier. Après, quand on y sera, ce qui est certain c’est qu’on n’ira pas pour faire de la figuration. On fera tout ce qu’il faut pour aller le plus loin possible mais ça je vais arrêter d’en parler car je sais que tout cela est conditionné d’abord par cette qualification qui sera tout sauf simple», a prévenu le vainqueur de la CAN 2019. «A l’heure actuelle, je n’ai qu’une ambition : se qualifier pour la Coupe du monde, et ensuite développer le plus de forces pour aller le plus loin possible.»

Les Fennecs affronteront le Burkina Faso, le Niger et Djibouti dans leur groupe de qualification avant un éventuel barrage.