Khaled Lemmouchia et Rabah Saâdane, c’est une histoire compliquée. Après lui avoir offert sa première sélection, le Cheikh l’a enlevé de sa liste des Fennecs pour indiscipline. Avec le départ du technicien, le milieu de terrain de l’ES Sétif peut espérer revenir en équipe nationale. Mais pas question de tirer sur l’ambulance. « J’ai tourné définitivement cette page et je ne veux pas qu’on vienne me parler à l’avenir de ce sujet. Et à l’occasion, je souhaite bon courage à Saâdane dans tout ce qu’il va entreprendre. Mon histoire avec Saâdane est terminée. Ce que je pensais de lui et ce que je voulais lui dire, je le lui ai dit quand il était en poste. Aujourd’hui, je veux lui dire une seule chose, c’est qu’en faisant les dernières déclarations, je n’ai jamais eu l’intention de nuire à sa personne. Je ne parlais pas de l’homme, je parlais de l’entraîneur dans un cadre sportif. Mais si j’ai heurté sa sensibilité, je profite de ce mois sacré, d’autant qu’on est proche de l’Aïd, de lui présenter mes excuses. Je n’ai pas oublié que c’est lui qui m’a convoqué pour la première fois en équipe nationale », a expliqué le milieu international au Buteur.