Titulaire à Mönchengladbach avant son départ pour la CAN, Karim Matmour n’est plus aligné depuis son retour. La presse algérienne, toujours prompte à la critique, a crié au complot. Mais l’attaquant international ne voit pas les choses sous cet angle et préfère répondre avec philosophie: « Le coach a fait ses choix et que je n’en fais pas partie. En tant que joueur professionnel, je n’ai pas à discuter les choix de l’entraîneur. Et puis, je préfère voir les choses du bon côté en ce sens que je n’ai été remplaçant que deux matches, ma situation n’est donc pas pire que certains joueurs. Deux ou trois matches, ce n’est rien avec la saison pleine que j’ai eue. En plus, cela me permet de me reposer et d’emmagasiner de l’énergie en prévision de la suite du championnat qui sera rude avec au bout la Coupe du monde », a expliqué au Buteur l’ancien buteur de Strasbourg.