La petite finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2010 opposera deux Mondialistes, le Nigeria et l’Algérie. L’occasion d’une dernière revue d’effectif, ce dimanche à Benguela, pour deux équipes de football ambitieuses qui ont chuté lourdement sur l’avant-dernière marche.


Il faut se reconcentrer. Oublier la demi-finale et ne pas penser à ce qui aurait pu se passer… Bref, tourner la page. Pour le Nigeria et l’Algérie, la Coupe d’Afrique des Nations n’est tout à fait encore finie. Il reste encore une rencontre, le match pour la troisième place, la fameuse « consolante ».

Une fois la déception de la demi-finale perdue ravalée, cette petite finale va permettre aux sélectionneurs de donner du temps de jeu à ceux qui sont restés sur le banc pendant le tournoi. Rabah Saâdane, le sélectionneur des Fennecs, veut oublier. « L’essentiel est d’avancer. Pour le match de la 3e place, je vais faire tourner. […] C’est une grande expérience pour tout le monde. On a fait beaucoup de progrès sur le plan collectif, mais il nous reste beaucoup à faire. On joue un total de six matches, c’est une bonne chose pour faire progresser une équipe qui est jeune et qui a de l’avenir », assurait-il en conférence de presse.

Revue d’effectif

Peter Odemwingie ne dit pas autre chose : « Maintenant, je pense que ce sont ceux qui n’ont pas encore eu leur chance qui vont jouer », a expliqué l’attaquant nigérian après la défaite contre le Ghana (0-1). Les demi-finales ayant eu lieu jeudi, il ne serait en outre pas raisonnable d’épuiser les titulaires. « Un jour de récupération seulement avant le match de la 3e place, ce n’est pas possible pour nous, abonde Odemwingie. En plus, on doit encore voyager ».

Algériens et Nigérians auront à cœur de se rattraper auprès de leurs fans les plus fidèles, légitimement déçus après les piètres performances de leurs favoris. Les Fennecs, qui ont perdu leurs nerfs contre les Pharaons (trois exclusions et un très mauvais geste – non-sanctionné – du gardien Chaouchi sur l’arbitre béninois), devront montrer qu’ils peuvent se ressaisir, comme ils avaient su le faire en atteignant le dernier carré après avoir encaissé une lourd 3-0 d’entrée contre le Malawi. Pour l’Algérie et le Nigeria, le Mondial commence samedi.

Algérie-Nigéria en direct