Le magazine Compétition croit savoir que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, aurait appelé Rabah Saâdane pour lui faire savoir que la FAF a toujours besoin de lui et de ses services. « On veut que tu restes avec nous », lui aurait-il dit, sans préciser la fonction qu’il va occuper ou les conditions dans lesquelles il va travailler. Le Cheikh aurait demandé une réunion afin de discuter de son avenir.