Yazid Mansouri relégué sur le banc, c’est désormais Antar Yahia, le défenseur de Bochum, qui a récolté le brassard de capitaine de la sélection algérienne. De quoi rendre fier le Fennec, qui à 28 ans, va découvrir sa première Coupe du monde. « C’est un honneur et un grand plaisir mais ça passe au second plan. Ce qui compte avant tout, c’est notre performance. Quant à Yazid, il reste notre premier capitaine. Dans le groupe, il est très important et très respecté. On l’a soutenu. Ça fait mal, ça déçoit bien sûr mais on a un match à préparer et il faut aussi le faire du mieux possible », a expliqué l’ancien Bastiais à France Football.