Laissé au repos lors du match contre les Emirats Arabes Unis, Hassan Yebda, l’ancien joueur d’Auxerre et du Mans, éprouverait des difficultés à suivre le programme d’entraînement mis en place par le staff de l’Algérie. Une nouvelle qui inquiète les supporters des Fennecs.


Encore une mauvaise nouvelle pour l’Algérie. La participation d’Hassan Yebda, milieu international algérien, à la Coupe du monde a récemment été remise en question. En effet, des questions se posent concernant l’état de santé du joueur de Portsmouth. El Watan révèle que le joueur n’a pu suivre le programme d’entraînement normal avec ses coéquipiers et a montré des signes de fatigue: après avoir participé aux premiers entraînements à Herzogenaurach, le siège de Puma en Allemagne qui sert de camp de base aux Verts, Yebda a fini par craquer. Il a dû écourter la séance.

Le staff technique se veut rassurant, mais les nouvelles concernant la nature de la blessure du joueur se font rares. Le Buteur évoque deux source:, la première indiquant que le milieu des Fennecs se serait réveillé avec des courbatures dans le dos, la seconde évoquant une pointe au niveau de l’arrière d’une cuisse du joueur. Blessé plusieurs fois aux adducteurs et aux ischio-jambiers en deuxième partie de saison, notamment au cours d’un match de Première Ligue, fin avril contre Bolton, le joueur pourrait ne pas s’être remis de ses soucis physiques.

Après Meghni…

Le staff ne laisse pour l’instant filtrer aucune information précise sur la blessure de Yebda et on ne sait si le joueur pourra participer ou non à la Coupe du monde. Laissé au repos lors du match amical contre les Emirats Arabes Unis, sa participation au premier match contre la Slovénie le 13 juin prochain est plus qu’hypothétique.

Un nouveau coup dur pour l’équipe algérienne dont l’infirmerie ne cesse de s’étoffer. Avec une infirmerie qui affichait complet à la fin du mois de mai avec pas moins de sept blessés (Yahia, Yebda, Lacen, Bougherra, Boudebouz, Medjani et Ghezzal), la préparation du Mondial s’est avérée compliquée pour le sélectionneur Rabah Saâdane. D’autant plus que l’un des joueurs de phare de l’équipe, Mourad Meghni, a dû déclarer forfait pour le Mondial le 25 mai. Joueur-clé dans l’entre jeu algérien, auteur de bons matches lors de la Coupe d’Afrique des Nations, son absence pourrait amener Saâdane à reconfigurer son milieu de terrain.