Annoncé comme LA solution aux lacunes offensives de la sélection algérienne, Abdelmalek Ziaya fait son grand retour chez les Verts. Mais que ce fut dur, comme il l’a expliqué à Compétition. « J’étais très affecté par mon aventure avec les Verts lors de la dernière CAN. Lors du premier match face au Malawi, j’ai joué titulaire, puis le lendemain je disparais de la liste des onze rentrants pour voir un autre joueur à ma place. Après le match, Saâdane n’a même pas osé m’expliquer pourquoi il m’a retiré de la liste. Je savais par la suite que je n’aurais plus ma place, c’est pour cette raison que je ne me donnais pas à fond pendant les entraînements. Donc, après le départ de certains joueurs, j’ai conditionné mon retour pour qu’il me donne ma chance. […] Tout ce que je demande, c’est qu’on me considère comme les autres attaquants. Je n’ai jamais dit que je venais en équipe nationale pour être titulaire car je sais que les meilleurs joueurs du monde sont passés par le banc. Donc, je ne suis pas un gars à problème, j’ai réclamé seulement mon droit de jouer et après qu’on me juge », a-t-il affirmé.