Mbark Boussoufa est LA sensation de Jupiler League. Champion de Belgique avec Anderlecht, le Marocain, auteur d’une saison brillante, attend toujours une prolongation de contrat de la part des Mauves. Et ses prétendants allemands et espagnols se font de plus en plus pressants.


« Faire jouer la concurrence dans les négociations est admis. Mais ceux qui veulent vraiment partir doivent être clairs avec le club. A la reprise des entraînements (le 15 juin, NDLR), le noyau sera arrêté car nous devons jouer fin juillet le tour préliminaire de la Ligue des Champions. » Voilà qui a le mérite d’être clair. Herman Van Holsbeek, le manager d’Anderlecht, a lancé un message à son joueur marocain, Mbark Boussoufa, joueur le plus régulier des champions de Belgique et courtisé à travers l’Europe.

Le Marocain est en effet revenu sur ces déclarations d’il y a quelques semaines à peine dans lesquelles il avait annoncé son désir de rester. l « Je n’ai aucun problème avec le fait de rester deux ou trois ans de plus à Anderlecht. Ce club a beaucoup d’ambition et je veux y contribuer. Mes parents sont heureux, parce que je vis à proximité de chez eux. Le club travaille sur un nouveau stade et a une vision pour la jeunesse. Comme je le vois maintenant, je pense que je suis encore ici pour longtemps », avait assuré l’ancien joueur de l’Ajax et de Chelsea.

19 passes décisives, 13 buts

Mais, depuis, le FC Séville et le Bayer Leverkusen se sont montrés intéressés par le Lion de l’Atlas, auteur de 19 passes décisives et 13 buts cette saison. Selon la presse belge, Anderlecht est disposé à lui offrir un salaire annuel avoisinant les 1,6 M€ mais Boussoufa attend toujours. « Cette proposition de prolongation, je ne l’ai pas encore reçue, a-t-il expliqué sur les ondes de Vivacité. Cela fait un mois que je parle de mon avenir avec Anderlecht, qui veut me faire prolonger. Je suis ouvert à la discussion, mais nous n’avons pas encore évoqué tous les détails. Quelles sont mes chances de rester ? C’est du 50-50. Dans la vie, on n’est jamais sûr… En Belgique, j’ai en tout cas déjà tout gagné sur le plan sportif. Mais j’ai encore faim de trophées. Et puis cela dépendra aussi des offres. Si tu en reçois une bonne, tu réfléchis… »

L’intérêt de Leverkusen est récemment devenu concret. Le Bayer verrait en Boussoufa le successeur idéal de Toni Kroos, qui rentrera à Munich cet été. Dortmund, Leverkusen, le petit milieu de terrain se verrait bien en Bundesliga, même si la Liga a sa préférence. « J’aime beaucoup l’Espagne. Mais l’Allemagne, ce n’est pas si mal qu’on le dit. Les temps ont changé et aujourd’hui, les équipes de Bundesliga développent du jeu. On l’a bien vu en affrontant Hambourg ! C’est donc un style qui me conviendrait. Mais j’aime aussi l’Angleterre : le kick and rush, c’est fini ! C’est vrai, certaines équipes du bas de Premier League évoluent de façon fort défensive. Je n’aime pas jouer comme ça. Mais les autres équipes anglaises jouent vraiment au football… » Il faudra néanmoins débourser pas moins de 8 M€ pour débaucher le Marocain.