Le suspens va durer jusqu’au bout dans le groupe A. Les quatre équipes sont encore en lice pour les quarts de finale. Angola et Algérie s’affrontent pour un match décisif avec chacun tout un peuple qui pousse derrière eux.


Lundi soir, Luanda pourrait être euphorique. Ou pas. Organisateur de la CAN, l’Angola attend fébrilement le match capital des siens contre l’Algérie. Si elles l’emportent, les Palancas Negras s’assureraient la première place du groupe et un quart de finale dans la ferveur de la capitale. Une défaite contre les Fennecs et c’est tout un pays qui pourrait basculer dans l’incompréhension puisque les Angolais seraient alors purement et simplement éliminés de leur compétition suivant le résultat de Mali-Malawi.

Dans le camp d’en face, même topo. Les supporters des Fennecs accepteraient mal une élimination précoce dans cette CAN 2010. Les futurs Mondialistes, qui n’ont plus brillé depuis leur victoire en 1990, ont un statut à assumer. Et une pression à gérer. Mais la Khadra monte en puissance. Après sa surprenante défaite initiale face au Malawi (3-0), la sélection algérienne a montré un autre visage en dominant le Mali (1-0). Une victoire qui les replace dans la course aux quarts de finale. Rafik Halliche, buteur et héros face au Mali, a déclaré : « Dieu merci, cette victoire est venue au bon moment car elle va nous permettre de reprendre confiance et jouer sans aucune pression. A nous maintenant de prouver qu’on a des qualités et qu’on est capables d’aller très loin dans ce tournoi. »

Les Fennecs montent en puissance

Sauf que l’Angola ne l’entend pas de cette oreille. Sur leurs terres, les Antilopes ne comptent pas se laisser faire. Pour le sélectionneur de l’Angola, le Portugais José Manuel, il est impératif que son équipe s’impose. « On fera de notre mieux pour gagner face à l’Algérie et décrocher la première place du groupe, qui nous permettra de continuer à jouer à Luanda. On devra bien se préparer pour cette rencontre importante devant une équipe qui n’a pas encore dit son dernier mot », a-t-il expliqué en conférence de presse.

Malheureusement, le meilleur buteur des Panthères Noires, Flavio, est très incertain. Même chose pour Djalma, Zuela et Gilberto. En face, Bezzaz (genou) a déclaré forfait et devrait être imité par Saïfi (adducteurs) et Bouazza (pubalgie). Bref, ce groupe A est plus que jamais ouvert.

Angola-Algérie en direct