Joueur d’Antalyaspor entre 2015 et début 2018, Samuel Eto’o a marqué l’histoire du club turc en inscrivant 44 buts en 77 matchs sous ses couleurs. Mais l’hiver dernier, l’attaquant de 37 ans a rejoint Konyaspor et ce choix a du mal à passer pour ses anciens fans.

Dimanche pour son retour dans son ancien jardin dans le cadre de la 29e journée du championnat (0-0), le Camerounais a été copieusement hué et ciblé par des banderoles et des jets de faux billets l’assimilant à un mercenaire. Triste pour un joueur qui a été capitaine du club, brièvement entraîneur-joueur et même citoyen d’honneur de la ville. Mais comme on le sait, les histoires d’amour finissent mal en général…