Ce mercredi soir, l’AS Saint-Etienne a souffert pour se défaire de Villefranche-sur-Saône (2-2, 1-3 tab) en seizièmes de finale de la Coupe de France mais pour Pape Diakhaté, le défenseur central des Verts, l’essentiel est de continuer l’aventure. « Le plus important, c’est d’avoir franchi cet obstacle mais honnêtement, nous avons eu peur. Pour Villefranche, c’était jour de fête. Ils n’avaient rien à perdre et rêvaient d’aller le plus loin possible. Ce genre de match, c’est David contre Goliath. A chaque fois que nous avons marqué, nous nous sommes laissés endormir et Villefranche a réussi à revenir au score. Il faudra faire attention à cela pour les prochaines échéances », a ainsi souligné le Sénégalais sur le site officiel du club français.