Dix-sept matches disputés en Ligue 1 et un seul petit but marqué, le bilan de Boubacar Sanogo du côté de l’AS Saint-Étienne est bien maigre : une saison minée par les blessures et un manque de réussite criant. Mais pas de quoi s’attaquer au moral de l’international ivoirien des Verts. « C’est une saison minée par les blessures. Comme tout blessé, j’étais frustré de ne pas jouer. Je ne pouvais pas exercer ma passion, c’est-à-dire jouer au football. J’ai ressenti un gros manque. La saison dernière n’a pas existé pour moi. …] Chaque début de saison représente un nouveau départ. C’est encore plus vrai et plus fort aujourd’hui, compte tenu de la physionomie de la saison dernière », a-t-il affirmé sur [le site officiel du club forézien.