Peu en verve ces derniers temps, Samuel Inkoom, le latéral du FC Bâle, a expliqué que ces performances en dents de scie étaient dûes à ses longues nuits de nouveau papa. « Même s’il me procure énormément de joie, mon fils de trois mois ne me laisse pas trop dormir », a affirmé le défenseur international ghanéen à Blick.