A l’instar d’un Samuel Eto’o, Didier Drogba fait partie de ces grands joueurs qui n’ont jamais eu la chance de soulever le Ballon d’Or malgré leur talent. Et, comme son compère camerounais, l’Ivoirien vient de pousser un coup de gueule au sujet du manque de considération dont sont victimes les Africains dans cette prestigieuse récompense et plus généralement dans le football.

«Un joueur africain n’est pas logé à la même enseigne qu’un joueur européen ou sud-américain», a lâché l’ancien buteur dans une interview accordée à Yahoo Sport. «Je l’ai vécu, quand tu discutes d’un contrat avec un club ou un sponsor et que tu as un statut d’international européen, français ou autre, c’est différent de celui que tu as quand tu es international ivoirien ou autre. C’est une réalité et on peut en débattre des heures et des heures, je ne suis pas le seul à le dire.»

Malgré tout, l’ambassadeur du Ballon d’Or 2019 a voulu terminer sur une note positive : «Il y a de plus en plus de joueurs (africains) qui sont de potentiels vainqueurs donc ça va forcément évoluer. C’est en frappant à la porte régulièrement que les choses vont changer. C’est ce qu’a fait George Weah en remportant le Ballon d’Or, il a vraiment éclaboussé le monde de son talent.» Sadio Mané peut-il succéder au Libérien cette année ? Réponse le 2 décembre.