Aujourd’hui commentateur pour RFI, Joseph-Antoine Bell, dresse un bilan très négatif de la CAN 2010. L’ancien gardien du Cameroun accorde une très mauvaise note aux organisateurs de cette édition marquée par le drame de Cabinda. « C’est une CAN ratée, lâche Bell. On a tendance à dire « ça va » parce que c’est l’Afrique, mais il y a beaucoup trop de choses qui n’ont pas marché. Les stades n’étaient pas achevés, les pelouses pas encore prêtes… Est-ce que la FIFA accepterait ça pour l’Afrique du Sud et la prochaine Coupe du monde ? Je ne pense pas. »

Quant au satisfecit du président de la CAF, Issa Hayatou, il hérisse le poil de l’ancien Marseillais. « La CAF cherche à se couvrir, tonne Bell. C’est dramatique, car l’Afrique a laissé échapper l’occasion d’avoir une grande CAN. L’Angola a les moyens et l’ambition de bien faire, mais peut-être dans deux ou quatre ans. La CAF aurait dû sortir de sa routine et ne pas lui accorder cette édition. »