Il y a quelques jours, la fédération béninoise de football, prenait la décision de dissoudre l’équipe nationale après avoir éploré « le manque de patriotisme, le chantage et le manque de résultats de l’équipe lors de la Coupe d’Afrique des Nations ». Mais les joueurs, Razak Omotoyossi en tête, n’ont pas l’intention de se laisser faire.


Deux semaines après la dissolution de l’équipe nationale prononcée par la Fédération béninoise de football, les Écureuils réagissent, sous la conduite du capitaine Damien Chrysostome. Le défenseur de Denizlispor multiplie les contacts pour concilier les positions. L’objectif est de faire parvenir aux acteurs, un message « constructif ».

Même son de cloche pour l’attaquant Razak Omotoyossi qui lui se montre plus véhément. Le buteur du FC Metz dénonce une campagne de désinformation venant de la fédération béninoise. « Nous ne sommes pas indisciplinés et ils cherchent à ternir notre image », dénonce le joueur. « La vérité, c’est que nous réclamions nos droits », a révélé Omotoyossi à la BBC.

Les joueurs béninois se concertent

Pour le Messin, les Ecureuils n’ont pas manqué de patriotisme et la fédération devrait d’abord balayer devant sa porte. « Nous ne sommes pas des joueurs indisciplinés et les dirigeants veulent simplement ternir notre image, a lâché Razakator. Est-ce que la fédération elle-même donne l’exemple ? Non. Nous n’avions même pas reçu nos maillots à temps et lorsque nous les avons reçus, ils ne portaient pas les bons numéros. »
S’il ne nie pas des discussions sur les primes, Omotoyossi n’y voit pas là un manque de patriotisme, comme la Fébéfoot en a fait le reproche. « La vérité, c’est que les joueurs défendaient leurs droits », estime-t-il.

Enfin, la nomination à titre intérimaire de Michel Sorin au poste de sélectionneur ne déclenche chez Razak Omotoyossi qu’une réserve gênée. « Je ne sais rien de lui, dit l’attaquant. Ce coach entraîne une équipe au Bénin depuis deux ans mais ni les supporters ni les observateurs de l’équipe n’ont pu bien le cerner. Je ne suis pas en position de vous dire quoi que ce soit à son sujet. »